top of page
Search

Banditisme Urbain à Beni : Où sont passées les opérations de bouclages ? Le CUJ s’interroge !



Les cas de banditisme urbain ne sont plus rares ces dernières semaines en ville de Beni, au Nord-Kivu dans la partie Est de la République démocratique du Congo. Le conseil Urbain de la jeunesse (CUJ) locale qui s’en inquiète, indique avoir enregistrés plus de 8 cas à travers la ville dans un espace seulement d’une semaine (c’est-à-dire du mardi 27 septembre au mardi 4 Octobre 2022). Le président de cette structure juvénile et membre du Forum de Paix s’en remet aux services locaux de sécurité pour palier ce phénomène.

Maître d’Alzon Mikundi s’interroge sur l’absence des opérations de bouclage que menaient jadis ces services comme mesure accompagnatrice de l’état de siège. Où sont-elles passées ?

Ce responsable de la jeunesse à Beni semble ne pas trouver de réponses à cette question qui tourne en boucle dans certaines têtes depuis la montée en flèche des cas de banditisme dans la zone.

Il reste convaincu que les maisons de tolérance, les fumoirs de chanvre et autres lieux où la délinquance est autorisée illégalement, contribuent énormément à la déstabilisation de l’état sécuritaire de surface. Maître d’Alzon Mikundi reconnait qu’il y a peu, les opérations de bouclage sont venues à bout des réseaux des gangsters, des caches d’armes, des boissons prohibées pour ne citer que cela.

Voilà pourquoi, il recommande la reprise de ces opérations par les animateurs de l’état de siège pour sauver la situation. A l’Etat Congolais de créer des emplois pour les jeunes qui, par manque d’occupation se livre aux actes de banditismes pour survivre. Et au-delà de tout ceci, rétablir la paix et la sécurité dans les zones d’exercices des combattants ADF qui ne permettent pas aux habitants de Beni de s’occuper de leurs champs, l’unique source des revenues dans cette partie de la RDC.

Service de Communication du Forum de Paix


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page