top of page
Search

Beni : 134 Incidents sécuritaires ont occasionnés la mort de plusieurs personnes (Forum de Paix)




Le forum de Paix, une organisation de Paix et de développement a, grâce à son programme dénommé : « PAMOJA KWA AMANI YA BENI », mené un monitoring de protection des personnes civiles à BENI-VILLE et Territoire, en une période allant du 1er juin au 31 août 2023.


Dans ce rapport d’onze page intitulé, « Rapport Trimestriel de Monitoring de la situation sécuritaire dégradante en ville et territoire de BENI », cinq points y sont décortiqués, à savoir: 1. La note Introductive, 2. La description statistique des incidents, 3. L’illustration des incidents sous forme des graphiques par région, 4. Les analyses et risques, et 5. Les recommandations.


Dans la note introductive, le Forum de Paix décrit comment la Ville et le Territoire de Beni sont secoués depuis des années par l’activisme des groupes armés négatifs tant nationaux qu’étrangers, qui se livrent aux massacres, attaques, pillages, viols, meurtres, assassinats et enlèvements des civils, malgré les déploiements des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo dans cette zone depuis 2014, à travers les opérations SAFISHA RUWENZORI; SUKOLA 1; Opérations des grandes envergures et actuellement les opérations SHUJAA, conjointement menées par les FARDC et l’UPDF (armée ougandaise), ainsi que le régime spécial de l’Etat de siège.


Ces désastres continuent à causer des déplacements massifs des habitants qui fuient leurs milieux naturels vers d’autres milieux jugés sécurisés.

Parlant de la description statistique allant du 1er juin au 31 août 2023, le Forum de paix, à travers ses reporters locaux, membres de la société civile, regroupés en Ccomités Locaux de Protection (CLP), a documenté 134 incidents sécuritaires ayant conduit à la mort de 103 personnes dont 43 l’ont été par massacre causé par l’ADF.


C’est pourquoi, dans la partie sur les observations et risques contenue dans ce rapport, le Forum de Paix fait remarquer le fait que, la République Démocratique du Congo vit la guerre depuis des décennies, et ne peut sortir de ce gouffre que si ses dirigeants comprennent le degré des menaces qui pèsent sur les populations civiles, et contre toute la République ;


Eu égard à cela, le Forum de Paix recommandé :

Au Gouvernement Congolais

ü De rendre disponible les fonds dans le P-DDRCS, pour contourner la résistance des membres des groupes armés qui craignent pour leur non-prise en charge après qu’ils aient adhérés au processus ;

ü D’améliorer le processus de paiement des soldes des policiers et des militaires (surtout pour ceux qui sont aux fronts) ;


Aux responsables des opérations conjointes FARDC-UPDF et au commandant des opérations SOKOLA 1, secteur opérationnel Grand-Nord


  • Tout en les félicitant pour les efforts déjà fournis, d’intensifier les opérations de fouille dans les villages situés en territoire de Beni au Nord-Kivu et d’autres groupements dans la province de l’Ituri ;


  • D’instaurer un mécanisme permanent de permutation des troupes dans les zones de combat, pour permettre un renouvellement des souffles par les militaires engagés aux fronts;

Aux Seigneurs des groupes armés


  • De privilégier la paix, en acceptant d’adhérer au processus du P-DDRCS dont les activités ont déjà démarré.

A la population civile


  1. Par rapport aux cas de justice populaire, de s’abstenir de cette pratique criminelle, en faisant confiance à la justice.


Cliquer ici 👇 pour lire l’intégralité de ce Rapport Trimestriel de Monitoring



Rapport trimestriel monitoring sécuritaire, de juin à aout 2024
.pdf
Download PDF • 2.67MB



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page