top of page
Search

Beni: les acteurs de paix tiennent les armes en appui à ceux de sécurité contre l'ennemi à Bunyuka

Il ne s’agit pas ici des armes en feu mais d’un ferme engagement communautaire pris au cours d’un dialogue de paix initié par le Forum de Paix à Bunyuka, village situé dans la chefferie des Bashu, en territoire de Beni, au Nord-Kivu. Au cours de cette activité, les acteurs locaux de la société civile ont décidés de participer activement à la construction d’une paix durable en remontant les alertes sécuritaires auprès des autorités politico administratives et militaires affectées dans la zone.


En effet, réunis en date du 15 septembre 2023, les acteurs de sécurité; les autorités étatiques de base; les leaders communautaires; les représentants des minorités : tel que les pygmées et personnes vivant avec handicap; les autorités coutumières; les leaders des associations féminines, ont commencé par réfléchir sur les maux qui rongent leur entité.


De l’identification des sources des tensions créant la méfiance entre la population civile et les services de sécurité


Lors de leur prise de parole, certains membres de la société civile locale ont parlé d'une situation : « confuse suite à des violences meurtrières et pillages des biens des civils avant d'enlever d'autres qui restent introuvables jusqu'à présent. Et de poursuivre : qu’il y a une situation instable à Bunyuka. Les rebelles souvent assimilés aux membres de l’ADF viennent du parc situé à proximité pour s’attaquer aux civils. Souvent nous alertons nos militaires FARDC mais ils semblent négliger nos alertes ».


Ce climat de méfiance consécutive à ces attaques armées a pour conséquence chez les acteurs de sécurité: « assimilation de tous les jeunes comme mai-mai, amendes exorbitant par la police, l’Agence Nationale de Renseignement, (ANR) et Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC), les emprisonnements dépassant 48heures dans les cahots… ».


Par ailleurs que depuis un certain temps, plusieurs villages de la chefferie des Bashu sont devenus la cible des hommes armés dont des combattants des Forces Démocratiques et alliés (ADF). Ils attaquent les populations civiles et se livrent au pillage de leurs biens.


De l’engagement des acteurs pour une cohabitation pacifique


Après des longs échanges pendant près de 4heures de temps, les acteurs de la société civile se sont engagés à s’impliquer dans le système d’alerte précoce et réponses rapides. Et à leur tour, les acteurs de sécurité se sont engagés à ne pas négligés les alertes fournis par les civils mais y apporter plutôt des réponses.


C’est ainsi qu’ils ont avec les orientations des facilitateurs de l’ONG forum de Paix, élaborer un calendrier des rencontres qui leurs permettrons de parler régulièrement de leurs problèmes locaux. Ils ont convenus sur la tenue mensuelle des dialogues de paix entre acteurs (de paix et de sécurité).


Service de Communication

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page