top of page
Search

Défection des ADF: Les forces vives Congolo-Ougandaises appuient le processus par les plaidoyers



Cette synergie des forces vives a fait une déclaration conjointe dénommée « Déclaration publique sur l’Intervention des Organisations de la Société Civile sur le processus de défection entre l’Ouganda et la République Démocratique du Congo ». Ladite déclaration est l’une des résolutions de cette conférence RDC-UGANDA sur la défection des combattants ADF/MTM. Elle vise à demander aux terroristes ADF/MTM de signer leur reddition pour rejoindre le processus de pacification de la partie Est de la RDC.


Ce jeudi 3 Mars 2022, cette synergie a décidé de rendre publique la déclaration issue de cette conférence RDC-UGANDA. A Beni, au Nord-Kivu (Est de la RDC) par exemple, cet exercice a été fait devant les organisations membres de la coordination urbaine de la société civile notamment le Forum de paix, un consortium d’ONG de paix et la presse locale. Au cours du même exercice, les différentes organisations ont lancé des appels allant dans le sens de demander à leurs membres d’encourager le processus de défection des rebelles ADF/MTM.


Les autorités étatiques ont été aussi chargées de définir un environnement sûr aux défectants. Ceci permettra aux populations civiles de contribuer au retour de la paix et la sécurité dans les zones affectées par les atrocités des ADF/MTM. Des recommandations ont été formulées dans le but de la promotion de la coopération entre la RDC et l’Ouganda visant la protection et la sécurisation des populations dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sous état de siège depuis mai 2021.


Voici l'intégralité de ladite déclaration

FR_PUBLIC STATEMENT FROM CSO FROM DR CONGO AND UGANDA_French-France (1)
.docx
Download DOCX • 648KB

Service de Communication

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page