top of page
Search

Élection en RDC: Il n'y a pas de mandat automatique après le mandat Constitutionnel (Papy Kasereka)



Le calendrier électoral a été beaucoup sollicité et appelé de tous les vœux en République Démocratique du Congo (RDC). Cet outil de travail impliqué dans l'organisation des élections au pays a été rendu public depuis le 26 Novembre 2022 par la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI.


Depuis sa publication, ce calendrier électoral fait objet des critiques allant dans tous les sens au pays. Après le travail rendu à la nation jusqu’à ce niveau, la CENI a quant à elle appelée à l'implication de toutes les parties prenantes dans le processus électoral afin de garantir son aboutissement.

Dans ses analyses à cette question électorale, monsieur Papy Kasereka assistant recherche au sein du bureau administratif de l’ONG Forum de Paix, suppose que ce calendrier est réaliste. Il doit cette réflexion au délai constitutionnelle qui n’est pas jusque-là violé. Cet acteur de Paix et de développement encourage ainsi la CENI à se pencher maintenant sur la suite du processus électorale en République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, Papy Kasereka compte sur d’autres parties prenantes notamment les acteurs de la société civile qui doivent continuer à mettre de la pression pour qu’il y ait enrôlement des électeurs, la révision du fichier électoral, des opérations proprement dites de vote et la publication provisoire des résultants. Le mandat présidentiel est de 5 ans et s’arrête au bout de 5 ans, argumente-t-il.


« Il n’y pas de mandat automatique après le mandat Constitutionnelle. La notion de la continuité de l’état s’arrête à la fonction publique », a-t-il laissé entendre. Pour lui, c’est très important que les élections soient organisées 90 jours avant l’inspiration du mandant présidentiel pour ne pas tomber dans la mauvaise interprétation de la Constitution Congolaise.


En RDC, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fixée au 20 décembre 2023 la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales. Le gouvernement central a promis de jouer convenablement son rôle en vue de la matérialisation du calendrier publié par la CENI.


Service de Communication du Forum de Paix



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page