top of page
Search

RDC-USA : Ces mots d’Antony Blinken qui ne signifient absolument rien mais qui font parler les gens





Au cœur des nombreuses attentes en République Démocratique du Congo, la visite du secrétaire d’état américain Antony Blinken en Afrique pourrait décevoir une certaine opinion congolaise. Si la RDC attend particulièrement des États-Unis la résolution des tensions entre Kinshasa et Kigali suite à l’agression du Rwanda par l’entremise du M23, l’agenda d’Antony Blinken semble-t-il plutôt motivé par la redéfinition des paramètres géostratégiques mondiaux notamment le conflit Ukrainien.


A la veille de son arrivé à Kinshasa mardi, le secrétaire des États-Unis d’Amérique a au cours d’un entretien accordé à la Radio France Internationale (Rfi), affirmé que « L’avenir du monde doit se définir en Afrique » s’appuyant ainsi sur la guerre en Ukraine. Pour monsieur Papy Kasereka, assistant recherche au sein du Forum cette affirmation n’a pas de sens d’autant plus que l’avenir se fonde en fonction de ce qui se fait dans le présent, a-t-il laissé attendre.


«  La phrase d’Antony Blinken est vide parce que l’avenir dépend de ce qui se fait aujourd’hui. Qu’est-ce que les africain font aujourd’hui ? La photocopie instantanée de ce qui se passe en Afrique aujourd’hui, dans la plupart des pays Africains, nous avons des institutions défaillantes et des dictatures militaires entretenues par un leadership corrompu, incapable de répondre aux inspirations du peuple africain. L’image de l’Afrique aujourd’hui ne promet pas. Pratiquement l’Afrique vit comme dans les années 60, elle n’a pas évoluée », a dit Papy Kasereka.


C’est aussi dans cette logique argumentaire que le politologue de formation monsieur Papy Kasereka, pense aussi que les Etats-Unis n’ont aucune intention pour le moment d’aborder les questions importantes concernant la guerre à l’Est de la République Démocratique du Congo à travers la visite de 48heures (mardi et mercredi 10 août 2022) d’Antony Blinken.


« Si les autorités congolaises se rendent compte qu’elles ne sont pas à mesure de défendre l’intégrité du territoire nationale, elles doivent chercher des alliés forts et capables de les aider à faire face à l’épineuse question des groupes armés. Je pense que le choix de la chine ou de la Russie dans ce contexte là, ça vaut peine. Les alliances d’hypocrisie dans lesquelles la RDC se live maintenant sont en défaveur de la RDC », a analysé Papy Kasereka.


Antony Blinken est en Afrique pour redessiner la stratégie américaine sur le continent. Après l’Afrique du Sud, il est arrivé mardi à Kinshasa pour un tête-à-tête avec le président Félix Tshisekedi. Ce rendez-vous a été ouvert aussi à d’autres personnalités du pays. En marge de cette meme visite, les Etats-Unis ont annoncé une aide de 23 millions de dollars en prévision de l’organisation des élections de 2023 en République Démocratique du Congo. En quittant la RDC, le secrétaire d’état américain pourra se rendre au Rwanda.


Service de Communication du Forum de Paix

Yorumlar

5 üzerinden 0 yıldız
Henüz hiç puanlama yok

Puanlama ekleyin
bottom of page